Fabriquer une remorque à vélo en 5 étapes

Guide

Le vélo s’est largement démocratisé ces dernières années : avec la fermeture de nombreuses routes et la montée des sentiments écologiques au sein des populations. Une vieille habitude est ainsi revenue à la mode : la traction de remorques vélo derrière la selle. Que ce soit pour transporter du lait, déménager, porter des charges lourdes ou des personnes, la remorque vélo est un indispensable pour toute personne souhaitant profiter du vélo en liant l’utile à l’agréable.

Aujourd’hui, nous vous accompagnons dans ce tuto pour apprendre à construire de vos propres mains une remorque vélo. C’est parti ?

Etape 1 : Faire le choix entre deux roues et mono-roues

Avant de vous lancer tête baissée il faudra déterminer ce que vous souhaitez faire pour fabriquer votre remorque vélo . Les deux roues permettent une meilleure stabilité mais peuvent freiner votre remorque. A l’inverse, une seule roue sera bien souvent plus rapide mais assurera une stabilité plus aléatoire : attention à ne pas tomber quand vous serez à l’arrêt !

Etape 2 : Faire le choix des bons matériaux

Ici vous aurez le choix entre de l’aluminium et du bois. Nous vous conseillons le bois pour deux raisons : il pourra transporter des charges plus lourdes et il sera plus robustes dans le temps et face aux intempéries. En contrepartie, il sera sans doute plus lourd et demandera une fixation plus aboutie.

Etape 3 : Récupérer des matériaux

C’est sans doute l’étape la plus difficile car d’elle dépendra le côté robuste et la longévité de votre remorque vélo. Vous pouvez acheter des matériaux tout faits, mais cela ne sera sans doute pas aussi satisfaisant que de récupérer des matériaux. Pour les roues, privilégiez un vieux vélo ! Un fauteuil roulant pourra aussi très bien faire l’affaire : ce dernier a notamment l’avantage de proposer des pneus plein increvables. Il est, de plus, déjà fixé à un axe rotatif, ce qui facilitera sa disposition sur votre remorque à vélo.

Pour la structure, des planches en bois feront l’affaire. Tout dépend de ce que vous souhaitez transporter : si vous ne portez que des petites charges, du bois de palettes pourra suffire, sinon, privilégiez des planches épaisses !

Pour les composants en métal, vous pouvez prendre des structures métalliques de lit ou des cadres de sommier. Cette liste n’est bien évidemment pas exhaustive !

Etape 4 : Construisez le châssis

Cette étape est plutôt simple : définissez la taille de votre châssis avec vos éléments métalliques et vissez vos planches dessus. On privilégiera une taille carrée et rectangulaire plutôt que des dimensions fantaisistes.

Fixez des équerres de chaque côté de votre structure pour soutenir vos roues. Vous veillerez à bien définir cette pièce métallique essentielle pour faire tourner l’axe de vos roues. Une fois les roues fixées, vous pouvez tester à plusieurs reprises votre structure pour en vérifier la solidité.

Etape 5 : Fixez le châssis au vélo

Ici, deux méthodes existent. Vous pourrez soit relier votre structure à l’axe de la roue, soit la relier à la tige de la selle. La première solution peut s’avérer très limitée si vous souhaitez porter des charges lourdes. C’est pourquoi, même si le travail de fixation peut être plus long, nous vous conseillons de relier votre structure à la selle : un système d’accroche vous évitera de devoir utiliser des techniques de soudure.

Avant d’utiliser votre remorque, vous pouvez effectuer quelques tests pour vérifier les trajectoires et la solidité de votre remorque. Pensez à utiliser les freins pour vous habituer aux distances et au temps de freinage avec remorque. Nous vous rappelons que toute remorque doit être immatriculée ou signalée aux autres usagers !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *