Comment fabriquer un meuble en bois ?

Guide

Construire ses propres meubles a son propre charme. Le fait qu’on ait fait tout avec ses propres mains donne plus de valeurs à notre fourniture. Bricoleur de nature, j’aime faire les choses dans les règles de l’art. Je vais ainsi vous donner la bonne démarche pour réussir un meuble en bois chez soi.

Dans cet article, je vous donne les meilleures astuces pour réaliser une table de cuisine en bois.

Comment alors construire une table en bois ?

La construction d’une table est l’un des projets de menuiserie les plus simples. Quoi de plus facile que de coller quelques planches et d’appliquer une finition, non?

Cependant, la construction d’une table peut mal tourner d’une manière que vous pourriez ne pas réaliser avant qu’il ne soit trop tard. Voici mes conseils de construction de table préférés, ainsi que des conseils pour éviter les problèmes.

Préparez vos morceaux de bois

Un morceau de contreplaqué de 15 mm offre la meilleure approche pour déterminer la taille et la forme optimales de votre surface de table.

Coupez le contreplaqué aux dimensions que vous souhaitez, installez-le sur une surface plate à l’endroit où ira la table finie. Préparez ensuite des planchers de bois et alignez-les sur le contreplaqué pour faire une surface aux dimensions de votre guide.

Préparez les pieds de table d’une longueur minimale d’un mètre en forme de pilier avec un diamètre de 4 cm au minimum.

Utilisez des planches avec un bord raboté.

Jonction des planches de la surface

Des pièces nettes et serrées sont la clé de tout grand dessus de table, et c’est là que le menuisier entre en jeu. Obtenez de l’aide pour soutenir les planches pendant votre travail.

De plus, si certaines planches ne s’assemblent pas étroitement, malgré vos meilleurs efforts de jointoiement, essayez de déplacer les planches vers de nouveaux emplacements si les motifs de grain le permettent.

Certains bords s’emboîtent naturellement plus étroitement que d’autres. Des morceaux de bois raboté s’emboîtent parfois très bien sans la peine de clouer.

Ces morceaux de bois incurvés sont serrés à travers le collage, en haut et en bas, en alignant les planches verticalement et en minimisant les jeux entre elles.

Fixez les bords incurvés du calfeutrage vers l’intérieur afin d’aligner les planches de table au milieu, puis serrez les côtés principaux pour rapprocher les planches. Si la largeur des planches que vous utilisez le permet, pré-collez les planches de votre table en sections qui sont juste assez étroites pour tenir dans votre raboteuse.

Mettez-les dans la raboteuse pour nettoyer et niveler les joints de colle, puis revenez aux côtés pour la colle finale. Travailler par étapes comme celle-ci réduit le nombre de joints de colle dont vous avez besoin pour lisser et niveler plus tard.

Jonction des piliers

Les piliers de tables sont trouvés dans les magasins de quincaillerie. Si vous souhaitez les fabriquer vous-même, assurez-vous qu’ils aient tous les même dimensions.

Il sera mieux de fabriquer des raccords en bois en créant des trous dans l’emplacement des pieds au-dessous de la planche et dans les pieds respectivement. Ces raccords en bois doivent être insérés et collés dans les pieds  puis insérés dans les trous de la table avec de la colle.

Le Ponçage

Même avec le travail de collage le plus soigné, il y aura au moins un petit désalignement de la colle qui va déborder. C’est là que le ponçage à grains fins aide.

Avec un abrasif à grain 80 dans votre ponceuse à bande, poncez votre table au sens des veines. Cela élimine le bois plus rapidement, ce qui facilite la finition. Dépoussiérez votre table puis passez à un ponçage à grain 120 ou 180, également parallèle aux veines.

Bien qu’il soit tentant d’utiliser une ponceuse à orbite aléatoire pour lisser votre plateau de table aux étapes finales, ceci est déconseillé pour une meilleure qualité de finition.

La finition

Quand il s’agit de choisir une finition, il y a deux choix principaux. L’approche typique de la teinture est de créer une surface lisse et lavable, mais lorsque cette finition finit par s’user, il n’y a aucun moyen de la réparer de manière attrayante.  Le décapage de la peinture et le ponçage seront le seul moyen de rendre le bois à nouveau respectable.

Les finitions à l’huile et à la cire, d’autre part, prennent plus de temps à appliquer initialement, mais elles sont facilement réparées et rajeunies avec le dessus de table en place. Une application régulière d’entretien fait son affaire.

Vous voulez voir comment appliquer une finition à l’huile très durable, belle et réparable sur votre dessus de table? Lisez notre article suivant.

Comment fabriquer une chaise en bois ?

Vous pouvez utiliser du bois bon marché pour ce plan de menuiserie. Les planches d’échafaudage et le bois récupéré sont tous deux parfaits pour vous fabriquer vos propres meubles.

La conception la plus facile d’une chaise et de  relier trois planches verticales à des lattes. Vous pouvez utiliser des planches d’une largeur de 30 cm. et trois centimètres d’épaisseur. C’est probablement l’un des exemples les plus simples de la fabrication d’une chaise en bois.

Tout d’abord, vous aurez besoin de trois planches. Les planches d’échafaudage et le bois recyclé sont les plus appropriés. Dans cet exemple, vous devez utiliser

  • Trois planches d’échafaudage
  • Deux lattes en bois
  • Et enfin un coffret avec une centaine de vis auto taraudeuses, 5x50mm.

Comment procéder ?

  • Coupez les morceaux de bois dans les dimensions que vous avez prévu. Attention les deux accoudoirs doivent avoir les mêmes dimensions.
  • Fixez le dos.
  • Fixez une latte sur l’avant du siège pour plus de résistance et d’épaisseur visuelle.
  • Faites le dossier de la chaise dans une procédure identique.
  • Maintenant, vous aurez besoin de l’aide d’un ami qui tient les pièces ensemble.
  • Fixez le siège entre les côtés de la chaise en forant les vis de l’intérieur des lattes de support vers le panneau latéral. Avec cette méthode d’assemblage, la plupart des vis seront hors de vue.
  • Et enfin, ajustez le dossier, sur le dessus et contre le siège, entre les côtés de la chaise.

Remarque : il faut poncer le bois et travailler sa finition avant de le rassembler si le meuble contient des détails cachés.

En ce qui concerne la table, il est facile de la poncer déjà montée car elle ne contient presque pas de zones camouflées.

Conseils pro

Coupez le bois à la taille et donnez à toutes les planches une couche de protection avant de commencer l’assemblage de cette chaise.

Utilisez une sous couche de bois respectueuse à l’environnement et un produit de préservation. Ces conservateurs de bois sont généralement exempts de couleur, mais vous pouvez également teindre toutes les planches avant l’assemblage de la chaise.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *