Les différents types de nettoyage de toiture

Bricolage

À cause des intempéries, des variations climatiques et du vieillissement, à un moment donné, la toiture perd son usage et son esthétique.

Les lichens, les mousses, les moisissures, mais aussi la grêle et autres facteurs naturels sont les principaux responsables des fissures et tous genres de dommages que peuvent subir la toiture.

En effet, une couverture défaillante peut favoriser l’infiltration des micro-organismes et de l’eau sur votre toit.

Afin que cela n’arrive pas d’une manière intempestive, il est essentiel d’entretenir la toiture au moyen d’un nettoyage périodique. Le nettoyage de la couverture devrait alors se faire au moins une fois tous les ans.

Les périodes propices pour effectuer ces travaux de nettoyage seraient vers le début du printemps et la fin de l’automne.

Alors, de quelle façon faut-il procéder afin d’assurer la propreté de sa toiture ? Quels sont les différents types de techniques de nettoyage de toiture ? Les réponses dans cet article !

Les processus de nettoyage et d’entretien de la toiture

Il existe principalement trois types de techniques de nettoyage et d’entretien dont les artisans couvreurs utilisent souvent pour remettre en état et préserver une toiture : le nettoyage à haute pression ou au karcher, le nettoyage à l’eau de javel, et le traitement à l’hydrofuge.

Il est à noter que le traitement est adapté en fonction de la nature des matériaux utilisés dans sa conception et de l’état de la couverture.

– Le nettoyage à haute pression ou au karcher :

Cette technique s’avère être une solution rapide et très efficace pour l’élimination des saletés qui s’incrustent en profondeur sur la toiture.

Grâce à une projection d’eau à haute pression, toutes les saletés et autres matières organiques qui s’accrochent sur la toiture sont enlevées en un rien de temps, avec un résultat parfait.

Cependant, tous les types de toiture ne sont pas adaptés à recevoir ce genre de traitement. La forte pression de l’eau pourrait rendre fragile, voire même causer des dommages aux toits en ardoise ou en tuile.

– Le nettoyage à l’eau de javel :

Cette opération est très sollicitée pour le nettoyage de toiture du fait qu’elle permet de faire gagner plus de temps en dépensant le minimum.

Par contre, l’utilisation d’un produit corrosif tel que l’eau de javel peut amoindrir la résistance des toits en tuiles contre les intempéries, et autres corps responsables de leur détérioration.

– L’application de produit hydrofuge :

Ce traitement consiste à appliquer une solution hydrofuge sur la surface de la toiture. Cette technique trouve son efficacité dans la prévention contre les porosités des tuiles et fait en sorte que celles-ci soient durables.

Le traitement hydrofuge excelle dans la protection de la couverture contre les effets néfastes de l’humidité, et il est adapté pour tout type de matériau.

En règle générale, seul un artisan couvreur confirmé peut définir le type de traitement dont votre toiture a besoin. C’est à lui également qu’incombe la mission d’en juger si votre toiture a besoin d’être nettoyée et remise en état ou non.

Pourquoi faire appel à un professionnel pour le nettoyage et l’entretien de sa toiture ?

Les expériences et les savoir-faire d’un artisan-couvreur sont indispensables pour la réalisation de tous les travaux concernant la toiture. Pour des raisons de sécurité, assurer la bonne démarche des projets, ou encore pour une finition de qualité, faire appel aux services d’un professionnel s’avère nécessaire.

En effet, les artisans couvreurs sont convenablement équipés et ont la parfaite maîtrise des règles de l’art et de sécurité y afférente. Généralement, une entreprise spécialisée dans la couverture peut s’occuper de différentes missions telles que : le nettoyage intégral de la toiture, le démoussage de la toiture, ou encore l’entretien périodique de la toiture…

Bien entendu, faire soi-même le nettoyage et l’entretien de sa toiture reste possible et réalisable dans la mesure où vous avez des notions sur ce sujet et que les travaux soient de petites envergures.

Cela représente quand bien même un risque énorme, car une erreur de manœuvre ou un peu d’inattention de votre part peut être fatal pour la maison (problème d’imperméabilité, déficience du système d’isolation…), et dans ce cas-là, soyez sûr de mettre la main dans la poche plus qu’il ne se doit.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *