Investir en France : Quel régime fiscal choisir

Immobilier

Il faut savoir qu’en matière d’investissement immobilier en France, le régime fiscal dont vous dépendrez variera du mode de location (location vide ou location meublée) que vous adopterez. Mais pour quel régime fiscal faut-il opter pour optimiser votre investissement ?

Le régime micro foncier

Si vous optez pour un mode de location vide, vous pourrez choisir entre le régime réel et le régime micro foncier, vos revenus étant considérés comme des revenus fonciers. C’est le même cas lorsque les loyers que vous recevez s’élèvent à moins de 15.000 € annuels et qu’ils sont déclarés revenus fonciers. 

L’avantage du régime micro foncier

Le micro foncier vous fait bénéficier d’un abattement de 30% sur vos revenus fonciers bruts. Mais encore, vous n’êtes pas tenu de remplir la déclaration 2044 qui consiste en une déclaration de revenus fonciers, mais en revanche vous devrez remplir la déclaration de revenus (déclaration 2042).

Le régime LMP et le régime LMNP

Le régime LMP ou Loueur en Meublé Professionnel concerne les locations meublées pour lesquelles un capital élevé a été consacré à l’achat immobilier. Bien souvent, les investisseurs en LMP sont déjà propriétaires d’autres logements meublés et loués. Vous choisirez ce statut si vous réalisiez un minimum de 23.000 € annuels de vos recettes locatives et si ces dernières constituaient au moins la moitié de vos revenus. 

En revanche, le régime LMNP ou Loueur en Meublé Non Professionnel est plus indiqué pour un investisseur qui débute dans le domaine du meublé locatif. Vous opterez pour ce régime fiscal si vous n’obtenez que moins de 50% de vos revenus par rapport à ce que vous obtenez de votre location meublée.

Les avantages du régime LMP

Avec ce régime, vous pourrez imputer les déficits locatifs sur votre revenu global. Ensuite, vous bénéficierez d’un régime des plus-values avantageux, celui des particuliers. Enfin, vos biens loués meublés peuvent être perçus à titre de biens professionnels pour calculer l’assiette de l’ISF. 

Les avantages du régime LMNP

Avec ce régime, vos revenus locatifs sont imposables dans la catégorie des bénéfices industriels et commerciaux (BIC). Et pour des revenus en dessous de 32.600 € annuels, vous bénéficierez d’un abattement forfaitaire de 50%. Mais encore, vous pourrez imputer votre déficit locatif sur les profits résultant de votre location pendant 10 ans. Enfin, vous êtes affranchi des cotisations sociales.

Investir à l’étranger : Bons plans ou arnaques 

Aux yeux de la loi, vous êtes libre d’investir dans l’immobilier à l’étranger. Voire, le secteur immobilier dans certains pays autres que la France peut s’avérer porteur. Parmi les pays de l’Europe qui suscitent la convoitise des investisseurs immobiliers, le Portugal, la Croatie ou encore Miami sont bien placés dans la liste. Bons plans ou arnaques ? 

Portugal, un pays qui ne manque pas d’atouts quoique…

Le Portugal est sans conteste un pays dont les atouts sont nombreux, et les opportunités immobilières réelles. En effet, les prix de l’immobilier sont très accessibles et le coût de la vie est près de 30% moins cher qu’en France.  Mais encore, le gouvernement portugais a mis en place plusieurs dispositifs de défiscalisation afin de booster encore plus le secteur comme le Golden Visa. En revanche, dans la capitale, plusieurs bâtiments n’ont pas encore été rénovés, ce qui pourrait engendrer des frais de travaux démesurés. En outre, beaucoup d’immeubles ne comprennent pas de syndic. Encore plus dangereux, la loi du pays n’exige pas des promoteurs une quelconque garantie d’achèvement des travaux.

Miami, un pays de rêve ensoleillé au bord de la mer

Miami demeure une destination très prisée par la plupart des français, plusieurs d’entre eux optent même pour y investir dans l’immobilier. En effet, les occasions sont multiples et les prix très bas par rapport à ceux pratiqués en France (environ 1,5 à 2% contre 5% en France). Encore mieux, en cas de plus-value immobilière à Miami, vous ne serez imposé qu’à hauteur de 15%. Toutefois, il faut se méfier de certains promoteurs qui vendent des biens touchés par la faillite des copropriétés. En outre, certains districts sont à éviter ce qui n’est pas toujours mentionné dans les brochures. 

La Croatie, la destination soleil préférées des seniors

Le tourisme et l’économie florissante de la Croatie en font un pays attractif pour l’investissement immobilier. Pour profiter de revenus à long terme sur les investissements immobiliers, les locations touristiques offrent de belles opportunités. Il en est de même pour le marché des expatriés, en particulier les seniors qui raffolent de ce magnifique pays dans lequel le coût de la vie est moins cher qu’en France. Il faut toutefois faire attention à l’authenticité de propriété avant d’acheter. En outre, il est indispensable de faire traduire en français le contrat de vente en croate avant de signer. 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *