Pourquoi effectuer des diagnostics immobiliers ?

Pourquoi effectuer des diagnostics immobiliers ?

Immobilier

Un diagnostic immobilier consiste à contrôler l’état d’une maison pour savoir si elle est habitable ou non. Ainsi, il assure la sécurité et la santé de ses résidents. Les rapports de suivi sont regroupés dans un dossier de diagnostic technique aussi appelé DDT qui est obligatoire au moment de conclure un marché immobilier.

Garantir l’état du bien immobilier

Recourir à un diagnostiqueur certifié permet d’avoir une certitude sur l’état d’un bien immobilier. Ce procédé comprend plusieurs contrôles techniques sur les caractéristiques d’une maison, notamment le diagnostic plomb. Cet élément, visible sur les revêtements muraux des maisons anciennes, entraîne un impact négatif sur la santé de l’homme. Il en est de même pour l’amiante. Tout comme le précédent diagnostic, le contrôle de ce composant nocif est programmé en fonction de la date du permis de construire de la bâtisse. Pour minimiser les risques d’effondrement, l’expert examine également l’état parasitaire des structures de la maison. Pour cela, il doit détecter l’éventuelle présence d’insectes xylophages comme les termites.

Devenu obligatoire depuis le 1er juin 2020, il y a le diagnostic bruit. Plus précisément, il informe des nuisances sonores environnantes. Si elle a plus de 15 ans, l’installation au gaz doit obligatoirement être vérifiée. Et à partir de là, son contrôle sera à renouveler dans les meilleurs délais possibles. Le même procédé est nécessaire pour les équipements électriques de plus de 15 ans. Aussi, lors des diagnostics, le professionnel évaluera les risques naturels, miniers, industriels ou technologiques que peut rencontrer la demeure. En outre, il y a l’état de l’installation d’assainissement non collectif pour les maisons individuelles. Le mesurage boutin, de son côté, permet de délimiter la surface habitable réelle d’un bien.

 Sécurise une vente ou une location

Le diagnostic immobilier permet d’être transparent vis-à-vis des différents points qui peuvent nuire à la sécurité et la santé des occupants d’un bien. De plus, en mettant en avant les défauts liés à la consommation d’énergie, il contribue dans la préservation de l’environnement. Au moment d’une vente de bien, ce diagnostic va informer le vendeur sur l’état du bien. Il lui permettra d’avoir une vraie estimation du prix de cette dernière. De là, il pourra entamer des travaux de rénovation afin d’optimiser la valeur de la maison. Avoir un dossier de diagnostic technique sera également pour lui une garantie pour rassurer ses clients avec une promesse de vente intéressante.

De son côté, l’acquéreur aura tous les renseignements techniques concernant son futur achat. De cette manière, il pourra établir le budget concret qu’il devra dépenser avant de pouvoir déménager. À la fin de son intervention, le diagnostiqueur va remettre le DDT qui comprendra l’ensemble des diagnostics techniques immobiliers obligatoires pour le bien. Il y aura aussi une description du bien, des certifications et le récépissé d’assurance du cabinet de diagnostic immobilier choisi. Lors d’une vente de maison, ce dossier doit être fourni au plus tard à la signature du compromis ou de l’acte de vente chez le notaire. Pour une location, il est à présenter à la signature du bail. Pour plus d’informations visitez https://www.dei-expertises.fr/.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *