Comment sécuriser sa maison avant et après une inondation ?

Maison

De nos jours, il est de plus en plus fréquent que des inondations aient lieux suite à de fortes pluies. De l’eau chargée ou boueuse peut alors s’infiltrer dans votre cave ou votre rez de chaussée. Se pose alors la question de l’après crue, du relevage de l’eau et du nettoyage de votre habitation.

Quelles sont les précaution à prendre pour surmonter ce sinistre ? Nous vous proposons une première partie d’article vous permettant d’anticiper les inondations et ses désagréments. Nous verrons ensuite comment nettoyer votre foyer après un dégât des eaux : que faire de ses meubles abimer ? Quand contacter votre assurance…

Sécurisez sa maison avant les inondations

La principale problématique lors de fortes pluies est la saturation du réseaux d’assainissement collectif. Collectant les eaux usées mais aussi les eaux de pluie, le niveau du réseau d’eau des collectivités augmente fortement. Associez à cela le débordement des fleuves et rivières : vous obtenez des inondations pouvant impacter votre maison. Les pièces les plus impactées par la montée des eaux sont les garages et les caves, généralement au niveau le plus bas de la maison.

Débouchez la tuyauterie et installer une pompe à eau

Commencez par débouchez vos trappes et tuyauterie qui assure toute l’année l’évacuation de l’eau de pluie ainsi que des eaux usées de votre maison. Dans la pièces la plus basse de votre maison, installer une pompe à eau dans un puisard. La pompe à eau, une fois raccordé avec un tuyau de refoulement pour évacuer l’eau de pluie et les eaux usées. Certaines pompes se déclenche même automatiquement à partir d’un certains niveau d’eau. Idéal pour dormir tranquille.

Mettre votre terrain à niveau

Faite en sorte que votre terrain ne soit pas une cuvette ! L’eau de pluie suit les pentes sur lesquelles elles passent. En cas de forte pluie, si les pentes de votre terrain vont vers les fondations de la maison, votre pompe risquent de ne pas suffire. L’eau ne pouvant s’évacuer, votre cave se retrouvera inondé.

Érigez une digue autour de sa maison

Très rapide à faire, placer de petites guides aux endroits stratégique de votre terrain peut vous permettre de protéger votre maison et déviant l’inondation. On notera qu’il coute moins chère d’acheter de quoi ériger une digue que de se remettre d’un dégât des eaux.

Installez des clapet anti-refoulement

Pour plus de sécurité, installez un clapet anti-retour au niveau de votre collecteur d’égout. Une fois positionné, l’eau ne s’écoulera jamais du coté de votre maison. Il faudra cependant l’entretenir pour éviter l’accumulation de particules qui pourrait empêcher son bon fonctionnement (une fois par an). N’hésitez pas à utiliser des revêtements imperméables pour les murs et le sol de votre habitation.

Premiers réflexes si votre habitation est inondée

Si malgré toutes les précédentes recommandation, l’inondation à quand même lieu, vous devez tout d’abord attendre le feu vert des autorités. Dans de nombreux cas, il est nécessaire d’évacuer l’habitat. Une fois que les autorités vous autorise à rentrer chez vous, nous vous invitons à suivre le guide ci-après.

Ne pas remettre l’électricité en route

Il n’est pas rare que votre réseau électrique saute lors d’une inondation. Nous ne devez en aucun cas remettre l’électricité en route sans l’avis d’un électricien. Vous devez au préalable drainer l’eau stagnante et vous assurer que vos habitations soient bien secs.

Contacter absolument votre assurance

Si vous êtes un citoyen responsable, il y a de fortes chances que votre habitation soit assurée. Nous vous invitons à avertir votre assurance inondation et mettre en place la visite de l’expert. N’hésitez pas à prendre des photos de votre habitation, ces dernières vous permettant d’appuyer votre demande de prise en charge.

Ne surtout pas consommer l’eau du robinet

Attendez l’autorisation des autorités avant de consommer l’eau du robinet. Lors du refoulement des eaux de pluie et des eaux usées, il se peut que le réseau potable ait été contaminé. Rapprochez vous de votre réseau communal d’assainissement collectif pour obtenir les informations nécessaires.

Jetez les meubles dégradés

Après avoir fait vos photos et le passage de l’expert, vous devrez vous débarrasser de tous vos meubles gorgés d’eau, irrécupérable ainsi que les aliments et les médicaments en contact avec l’eau. L’objectif étant d’assécher au mieux votre habitation.

Asséchez votre habitation

Une inondation, c’est une épreuve difficile. Certaines personnes ont du mal à se débarrassé du mobilier humide. C’est une étape obligatoire. Vient ensuite l’étape du séchage. Certains utiliseront un déshumidificateur pour assécher l’air de votre maison. L’eau présente au sol devra être drainer avec votre pompe à eau. Vous pourrez ainsi relever de quelques mètres les eaux de quelques mètres. Certaines pompes pourront même être équipées de flotteurs pour que la pompe se déclenche automatiquement si une seconde inondation avait lieu.

Nettoyez toute votre maison et aérez au maximum

Une fois que vous avez séché votre habitation, vous aller pouvoir passer au nettoyage ! Mais pas n’importe comment : tous vos tissus doivent être lavés à 60°C. Une fois cela fait, vous devrez désinfecter vos meubles et objets à l’eau de javel. L’eau refoulée par les canalisations et les inondations est chargée de particules organiques, vous devez vous en débarrasser. Pour terminer, nous vous invitons à aérer votre habitation à grands renforts de portes ouvertes et de fenêtres battantes.

Pour terminer cet article : Comment sécuriser sa maison avant et après une inondation, n’oubliez pas qu’une inondation est une catastrophe, certes, mais temporaire. Renseignez vous pour savoir si l’état classe cette événement dans les catastrophes naturelles, ce qui facilitera la prise en charge par l’assurance.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *