Comment obtenir une isolation performante des combles ?

Guide

Une bonne isolation des combles est utile pour profiter d’un grand confort chez soi. Or, il n’est pas facile de lancer des travaux et en particulier, si on ignore toutes les démarches de l’isolation thermique. Mais comment obtenir une isolation performante des combles ?

Isoler ses combles : pourquoi est-ce important ?

L’isolation des combles  correspond aux travaux réalisés dans le but d’isoler la maison du courant d’air et d’empêcher la chaleur de sortir du toit, des murs, du sol ou bien des fenêtres et des portes. Certes, l’isolation des murs constitue une solution à toute épreuve étant donné qu’il s’agit d’un gage de confort et de sécurité mais aussi un gage de santé. Certes, isoler les combles de sa maison offre un grand niveau de confort thermique. Comme on le sait déjà, même un simple trou d’air encastré dans la toiture peut faire passer la chaleur. Il faut alors trouver le meilleur isolant pour garantir une bonne étanchéité de la maison et ainsi apprécier une isolation performante des combles. Notons qu’il existe deux types de combles : les combles aménageables et les combles perdus.

Les techniques diffèrent alors d’un comble à un autre ainsi que du choix de l’isolant. Si on veut apprécier le confort thermique aussi bien en été qu’en hiver, il faut absolument lancer les travaux d’isolation. D’autre part, on réalise aussi des économies grâce aux travaux d’isolation. Plus besoin alors d’utiliser un chauffage énergivore pour sentir la chaleur à l’intérieur d’une pièce. Une maison isolée profite d’une chaleur gratuite et de l’air intérieur renouvelé régulièrement. Enfin, en plus du confort et l’énergie économisé, on peut aussi préserver la santé de sa maison au fil des ans. Lorsque la toiture n’est pas isolée, cela va donc laisser place à l’humidité, ce qui va forcément détériorer les murs, les fondations mais aussi la toiture. Il convient aussi de noter qu’une maison isolée offre une grande performance énergétique. Ce qui va donc rehausser la valeur de la maison.

Isoler des combles perdus ou aménageables ?

Il ne s’agit pas d’une question de choix car cela dépend du type d’aménagement du logement. Si on possède un comble aménageable, il est possible de lancer les travaux. De même aussi, si on dispose de comble perdu, on peut toujours réaliser les travaux d’isolation mais avec des techniques beaucoup plus différentes. L’isolation des comblesaménageables diffère de celle des combles perdus. La raison est simple, les isolants risquent de réduire la surface habitable si on réalise les travaux sur les combles aménageables. Pourtant, il est bien plus simple d’isoler ce type de comble car il suffit simplement d’atteindre le grenier pour poser les isolants. En revanche, l’isolation des combles perdus est une toute autre histoire. Il faut réaliser la pose au sol en adoptant la technique du soufflage mécanique ou bien, la technique d’épandage manuel. Pour les combles aménageables, on utilise une dalle sèche en granulats. On isole généralement les rampants. Il est donc utile de bien choisir les isolants en fonction de la configuration de la charpente et du choix du plancher. 

Plus de détails sur les techniques d’isolation des combles

Tout d’abord, il convient de définir les combles d’une habitation. Il s’agit d’un espace compris entre la toiture et le plus haut étage. Le choix de la technique d’isolation des comblesva donc dépendre s’il s’agit des combles perdus et des combles aménageables. Mais la technique la plus courante c’est la pose d’isolants par l’intérieur. A ce titre, il existe deux options sont envisageables en fonction de la charpente et de l’usage de cet espace aménageable. La première option concerne la pose d’isolant sur le plancher au niveau du sol. Mais celle-ci est très pratique pour les combles perdus. La seconde option est la pose d’isolant sur les rampants notamment à l’intérieur des pentes de la toiture. Ce qui va donc rendre le sol accessible dans le cas des combles aménageables.

Cependant, cela risque tout de même de diminuer la hauteur disponible des combles. Notons que cette technique convient quasiment aux charpentes fermettes. Pour l’isolation par extérieur, l’intervention est beaucoup plus complexe sans parler des risques des travaux en hauteur. Mais les travaux dépendent aussi de la configuration de la maison. Cette démarche constitue une solution lorsqu’on souhaite conserver le volume intérieur des combles. On posera alors l’isolant entre le toit et les éléments de la charpente. Il existe deux techniques pour procéder à cette méthode. Il y a d’un côté la surélévation de la toiture et d’un autre, le sarking. Ce sont en tout cas, des techniques courantes pour obtenir une isolation performante des combles de son logement.

Le choix de l’isolant

En isolant, il existe de nombreux matériaux. Le choix va dépendre forcément des caractéristiques des matériaux, de la configuration du logement et des techniques à réaliser. Pour l’isolation des combles, la laine de roche constitue un choix judicieux que ce soit pour l’isolation thermique que pour l’isolation acoustique. Cet isolant est très pratique mais aussi efficace pour limiter la propagation de l’incendie, l’invasion de termites ainsi que l’humidité. Mais il existe d’autres matériaux intéressants comme la laine de mouton, la laine de chanvre, la laine de coton ou le liège.

Ce sont des isolants écologiques tout comme la ouate de cellulose également. On retrouve aussi des isolants minces qui offre un gain de volume et de surface habitable. Les isolants minces sont vêtus de feuilles qui éliminent les ponts thermiques et évitent aussi l’encombrement. Il est donc important de bien choisir l’isolant le plus adapté aux comble de sa maison. Cela dépend si on désire isoler un comble aménagé ou perdu, de l’emplacement de l’isolant par l’intérieur ou par l’extérieur mais aussi de la configuration de la charpente ou du toit. Bref, pour assurer une bonne isolation des combles, il faut envisager toutes les possibilités. Même si les travaux sont très couteux, ils sont important pour rendre une maison isolée tout en bénéficiant d’une grande performance énergétique. Il ne reste plus qu’à contacter un professionnel chargé de ces travaux en s’informant sur les démarches pour une demande de subvention aux travaux de rénovation thermiques.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *