Comment installer un monte escalier à domicile ?

Guide

Système élévateur novateur pour un public à mobilité réduite et les personnes âgées, le monte escalier est un moyen tendance en 2021 pour accéder aux étages supérieurs d’un logement. A l’heure actuelle, tous les pays industrialisés connaissent une recrudescence des ventes de ce type de matériel mobilier qui s’explique par le vieillissement de la population. Cependant, l’installation d’un monte escalier ne s’envisage pas comme un meuble de salon. Tout un protocole médical, commercial et technique est nécessaire pour procéder à la mise en service au cœur du domicile.

Pour continuer à évoluer en toute indépendance au cœur de votre habitat, votre blog de bricolage a pris le soin de vous fournir une feuille de route détaillée pour vous orienter dans ce futur achat onéreux.

Faites appel à un spécialiste de santé pour l’installation d’un futur appareil

Technicien, commercial et branche paramédicale travaillent conjointement pour l’installation de ce type de matériel ergonomique. En effet, l’achat d’un monte escalier est une décision lourde de sens quand il n’existe pas de solution alternative. Dans les faits, les enfants d’une personne âgée ont pour réflexe de déménager la chambre parentale au rez de chaussée lorsque l’opération est encore possible.

Mais lorsque cette opportunité tombe à l’eau, les systèmes d’élévation restent le dernier recours pour ceux qui souhaitent continuer à vivre à domicile.

Qu’ils s’agissent d’une perte d’autonomie résultant d’un accident ou du facteur vieillesse, la consultation d’un kinésithérapeute et a fortiori d’un ergothérapeute est nécessaire.

Le premier vous dira plus dans le détail si votre marche nécessite ce type d’appareil. Quant au second, son jugement sera déterminant. Il conciliera votre perte d’autonomie aux spécificités de votre logement. Entre autres, il cherchera à réunir l’intérêt médical aux technicités de l’habitat de la personne concernée.

L’intervention nécessaire d’un technicien à domicile

Avant toute installation définitive, le patient doit, tout d’abord sur les recommandations de l’ergothérapeute, consulter des professionnels du secteur qui sont souvent en lien avec la branche paramédicale. En effet, les sociétés spécialisées dans la vente et l’installation de monte escaliers électriques sont rares à l’échelle régionale. Elles viennent répondre à une demande commerciale émanant des personnes en perte d’autonomie.

Pour tout besoin en la matière, elles n’hésiteront pas à vous montrer dans leur show-room les différents modèles existants entre les chaises, sièges et fauteuils. Cette petite visite a une réelle incidence sur le pouvoir de décision. Elle permet de cibler expressément quel matériel convient le mieux pour la posture du dos. Mais éventuellement, d’ajouter d’autres options comme l’ascension dos à l’escalier, les différentes ceintures de sécurité existantes ou les batteries autonomes en cas de pannes électriques au cœur de votre habitat.

Ensuite, la venue d’un technicien à domicile est obligatoire pour identifier la typonomie des escaliers. Ce dernier prendra les mesures essentielles pour pouvoir fixer l’ossature des rails sur les marches adéquates. Puis d’identifier les renforts comme la pose de doubles rails lorsque cela est indispensable.

Également, cet entretien déterminera aussi la nature du système élévateur parmi les différentes gammes existantes :

La pose du monte escalier le jour J

La récolte de toutes ces informations est essentielle pour l’installation du matériel. Tout simplement, parce que les rails ne sont pas standardisés. Après le rendez-vous et la confirmation de la vente, ils sont directement fabriqués en atelier à partir des données communiquées par le technicien. Une fois disponible, une seconde visite physique sonnera directement le départ des travaux.

Généralement, ceux-ci se concrétisent en une demi-journée. Le technicien procède à l’installation définitive du monte escalier en :

  • Perçant les trous nécessaires pour fixer les rails
  • Solidarisant le rail à l’escalier
  • Vérifiant que le moteur et les circuits électriques fonctionnent bien
  • Procédant à une mise en situation avec la personne concernée
  • Constatant le bon fonctionnement du matériel.

Cette intervention va permettre également de régler la rapidité d’ascension et de descente de l’appareil en temps réel. Puis de vous remettre le contrat conclu ainsi que tous les services connexes tels que les garanties et la maintenance en cas de panne.

Prix, aide, et subvention pour financer l’achat d’un monte escalier

Aujourd’hui, en France, les montes escaliers s’adressent beaucoup plus aux personnes âgées qu’aux personnes handicapées. L’état est donc venu épauler les personnes du troisième âge pour l’achat et l’installation des systèmes élévateurs. Car derrière cette sagesse subventionnée se cache une autre problématique : la surpopulation dans les maisons de retraite et les EHPAD que la crise du Coronavirus a dévoilé.

Du coup, il est possible de solliciter l’ANAH (agence nationale pour l’aménagement de l’handicap) qui se charge d’attribuer des aides sous conditions de revenus. En dernier lieu, sachez que plus la typonomie des escaliers sera complexe et plus la facture sera élevée.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *